La lettre de Buenos aire de Hubert Mingarelli

Publié le par dismoicequetulis

La lettre de Buenos Aires

 

9 nouvelles composent le dernier livre de cet écrivain discret, 9 nouvelles qui restent dans son ton habituel : lenteur, les petits riens qui font tout, les hommes dans leur simplicité-laideur-lâcheté...il n'y a pas de héros chez Mingarelli, pas de courses poursuites, pas de scènes osées, pas de cris , pas de larmoyant....les mauvaise langues diront qu'il n'y a rien, alors ? ; il y a les hommes, les flots, les rivères, les silences....

 

Pour moi, Mingarelli est à l'écriture ce qu'est Chabouté aux bandes dessinées.

 

 

Voir aussi : Tout seulLa Dernière Neige

Publié dans Livres

Commenter cet article

laurence M. 18/02/2011 21:34



Pas blogueuse mais suiveuse...et inscrite à la newsletter bien sûr.


 


 



Chez libouli 19/02/2011 15:22



Coucou Laurence


merci pour ta fidélité : pourquoi ne pas te lancer aussi dans une blog ?