Variation sur les fenêtres - Bruxelles

Publié le par Chez libouli

P1120415

 

fenêtre : regard sur le monde

 

P1120416

 

Celui qui regarde du dehors à travers une fenêtre ouverte, ne voit jamais autant de choses que celui qui regarde une fenêtre fermée. Il n'est pas d'objet plus profond, plus mystérieux, plus fécond, plus ténébreux, plus éblouissant qu'une fenêtre éclairée d'une chandelle. Ce qu'on peut voir au soleil est toujours moins intéressant que ce qui se passe derrière une vitre. Dans ce trou noir ou lumineux vit la vit, rêve la vie, souffre la vie.

Par delà des vagues de toits, j'aperçois une femme mûre, ridée déjà, pauvre, toujours penchée sur quelque chose, et qui ne sort jamais. Avec son visage, avec son vêtement, avec presque rien, j'ai refait l'histoire de cette femme, ou plutôt sa légende, et quelquefois je me la raconte à moi-même en pleurant.

Si c'eût été un pauvre vieux homme, j'aurais refait la sienne tout aussi aisément.

Et je me couche, fier d'avoir vécu et souffert dans d'autres que moi-même.

Peut-être me direz-vous : « Es-tu sûr que cette légende soit la vraie ? » Qu'importe ce que peut être la réalité placée hors de moi, si elle m'a aidé à vivre, à sentir que je suis et ce que suis ?

Baudelaire, Petits poèmes en prose

 

P1120426

 

 

 

Je te l’ai dit pour les nuages
Je
te l’ai dit pour l'arbre de la mer
Pour
chaque vague pour les oiseaux dans les feuilles
Pour
les cailloux du bruit
Pour
les mains familières
Pour
l’œil qui devient visage ou paysage
Et
le sommeil lui rend le ciel de sa couleur
Pour
toute la nuit bue
Pour
la grille des routes
Pour
la fenêtre ouverte pour un front découvert
Je
te l’ai dit pour tes pensées pour tes paroles
Toute
caresse toute confiance se survivent.

[ Je te l’ai dit pour les nuages ]
Poèmes de Eugène Emile Paul Grindel, dit Paul Eluard

Citations de Eugène Emile Paul Grindel, dit Paul Eluard
Livres de Eugène Emile Paul Grindel, dit Paul Eluard

 


Publié dans Balade

Commenter cet article

Doudette 28/04/2011 11:16



Les fenêtres m'avaient également fascinée à Bruges... mystérieuses et belles à la fois...



Chez libouli 28/04/2011 16:06



j'aimeraibien voir Bruges aussi


quand je passe quelquepart, je regarde toujours les fenêtres et les rideaux...je ne sais pas pourquoi, j'ai toujours fait ça.