Un café sur la lune de Gourio - article rappatrié de l'ancien site

Publié le par Chez libouli


Présentation de l'éditeur

 

Dans un siècle, la Lune sera pleine. Venus de tous les coins de la planète, des centaines de milliers d’êtres humains s’y seront installés. Des gens raisonnables cédant aux charmes d’une vie nouvelle et aux promesses d’avantages sociaux non négligeables, des miséreux, des indésirables chassés sans ménagement d’une Terre devenue trop petite. Sans compter les aventuriers et les fous furieux prêts à fouiller à mains nues le sol de ce nouveau territoire pour en extraire des minerais rares, des pierres précieuses et autres trésors inattendus. Et le jour où tous ces gens se seront acclimatés aux conditions très particulières de la vie sur la Lune et que les centres commerciaux se seront multipliés, quelqu'un aura, c’était inévitable, l'idée d'ouvrir un bistrot. Ce roman époustouflant raconte l’ouverture du premier café sur la Lune. Pour l’inauguration, les patrons, Bob l’Irlandais et sa compagne TinTao, ont vu grand. Un décor somptueux, des lumières, des musiques, un comptoir grandiose, des flots d’alcools et de bière. Ils veulent que cette soirée soit inoubliable. Elle le sera bien au-delà de tout ce qu’ils avaient imaginé. Car ils sont venus, les assoiffés, les piliers de comptoir, tous ceux qui savent l’importance que peut avoir dans une vie l’existence d’un vrai bistrot. Ils ont investi les lieux, lourds de leurs biographies improbables, de leurs souvenirs, leurs désirs, leur peurs, leurs rêves, leurs folies. Attirant vers ce nouveau lieu de vie des visiteurs extravagants, des Touaregs, des enfants sauvages, des Gitans, Bob et TinTao ont inventé dans ce coin perdu de l’espace un jardin extraordinaire où tout devient possible. Etrangement réunis, ces hommes, ces femmes, ces enfants, premiers habitants sur la Lune, vont être traversés par tous les sentiments et toutes les sensations que peut ressentir un être humain, de la douceur la plus lumineuse à la violence la plus cruelle. La nuit sera longue, la nuit sera folle, la nuit sera merveilleuse et terrible. En ouvrant ce premier café sur la Lune, Bob et sa femme vont déclencher un ouragan.




 

Mon avis : je l'ai acheté pour mon mari qui avait les Brèves, qui ne lit pas beaucoup, qui n'aime pas les romans....Pour le moment c'est moi qui le lit : Poilant, mordant, délirant, satirique, un peu sexe par endroit, quelques tirades poétiques dignes des murs d'une ville ou d'une citation de blogs (!)...divertissant.

 

Moi, ce que je voudrais c'est ouvrir une librairie (ou bibliothèque) sur la lune !

 

Une phrase :

 

Boire un coup avec Bob, Tintao, Rico [...] et les autres, qui naviguent sur ce morceau de Lune en riant, en parlant, en chantant, le coeur paré des plus incroyables joyaux.


Publié dans Livres

Commenter cet article