On peut rire aussi avec les dragons

Publié le par Chez libouli

Moi, Jennifer Strange, dernière tueuse de dragons

 

Le mot de l'éditeur

 

Jennifer Strange n’a que 15 ans mais elle est très précoce. Enfant trouvée, elle a eu son permis à 13 ans et dirige l’agence de magiciens Kazam comme d’autres orphelins avant elle. Quand elle apprend que c’est elle qui a été désignée pour tuer le dernier dragon vivant au monde, elle refuse de commettre une telle barbarie. Elle subit dès lors la pression des prospecteurs immobiliers qui rêvent de construire des immeubles dans le parc où vit la paisible créature. Sous le feu des paparazzi, Jennifer devient une célébrité malgré elle, armée d’une épée et d’un assistant passablement sournois…

 

Mon grain de sel 

 

Fantasy fantaisite, humour et bonne humeur au rendez-vous de cette divertissante histoire, première dans la catégorie Jeunesse pour cet auteur qui nous a déjà habitué au déjanté (L'affaire Jane Eyre) ...A partir de 12 ans est-il dit, mais je pense que tous les lecteurs de Harry Potter peuvent le lire..aussi.

 

Que ça fait du bien de s'amuser (après la lecture de Le Bus de madeline Robitaille, vous comprendrez !).

 

 

Publié dans Livres "Ado"

Commenter cet article