Les brocantes et nos pieds

Publié le par Chez libouli

Les beaux jours, le retour des brocantes, aussi.

Avant, j'achetais beaucoup de vêtements ou de choses pour les enfants d'un côté, et des coups de coeur pour moi. Les vélos actuels de mes enfants viennent d'une brocante ; ils étaient à l'état neuf, moins que moitié prix. On regarder pour le suivant pour le fils. Il y en a tellement en parfait état : non utilisés ! Ceux de mes enfants ne sont pas vendables, tout juste "donnables". Depuis longtemps, je ne peux plus acheter de vêtements...à partir d'une certaine taille, on ne trouve plus rien d'utilisable (je veux parler de l'âge des enfants, pas de ma taille à moi, hein !). On a reporté nos recherches sur les livres ; mon fils vient de terminer sa collection des Harry (ben oui, j'achète pas toujours via la librairie...pardon ma chère libraire !) et moi d'empiler dans ma PAL 3 livres de plus (0.50 centimes le gros livre de poche tout propre tout neuf à la place de 9 euros ce n'est quand même pas mal, si ?). Aussi 0.50 centimes d'euros la rampe pour les petit minis skates à doigts à plus de 15 euros en magasin...en attendant on utilisait plein de trucs mais quand même c'est pas pareil : c'est mieux d'avoir la bonne rampe (selon mon fils).

J'ai vu cependant ce matin en brocante des lives qui allaient de 0.50 centimes à 3 euros, pour le même.

 

Vous vous êtes fixé une limite à ne pas dépasser pour vos achats en brocante ?

Moi, par exemple, c'est 0.50 centimes à 1 euro le bouquin...combien pour un mug ?

 

à vous !

 

"nos pieds" pour dire que finalement ça nous fait piétiner pas mal ces histoires

Commenter cet article

Doudette 18/04/2011 12:46



On a aussi repris le chemin des brocantes/vide-greniers avec la belle saison. Monsieur cherche des appareils photo anciens (il les collectionne), la crapouille des "petits jouets" (dixit la
crapouille), et moi rien en particulier.


Notre butin d'hier : 1 appareil photo 12€, des éléments de grilles en fer forgé 12€ et un livre d'enfant 0.50€.


Pour les montants, je ne sais pas trop... le moins cher possible...
C'est sûr qu'on piétinne beaucoup pour pas grand chose, mais c'est aussi l'occasion de découvrir des villages dans lesquels on n'irait jamais sans but précis.