Le bus de l'horreur

Publié le par Chez libouli

 

Thriller - Le Bus de Robitaille Madeleine

 

Un transport de passagers divers et variés : des jeunes, des vieux, des cons, des bons, des gros, des jolis...Et puis, ce kidnapping, ce transfert du bus vers un vieux bus-prison au fond d'une forêt : par qui, pour quoi ? Ils se retrouvent entassés-là, dans cette prison close (à peine de quoi respirer), avec à l'extérieur des chiens féroces...mais ce n'est que pour quelques heures...du moins c'est ce qu'ont dit les ravisseurs.

L'horreur totale et sans fard de l'épuisement, la chaleur, le manque d'air, le manque d'eau, le manque de place, la faim, la folie, la peur...ceux qui craquent, ceux qui s'entraident. Ceux qui meurent. Que fait-on des corps dans cet environnement clos ? C'est une histoire hard mais sans monstre ni créature du mal, juste le morbide. Alors dit comme ça, ça fait froid dans le dos, et ça le fait. Mais on s'y accroche, parce que l'on veut savoir s'il y aura (et lesquels) des survivants, parce que le rythme (phrases assez courtes, petits chapitres, courts paragraphes) est effréné, parce que le style est simple et directe, parce que c'est plus profond qu'il n'y paraît sur ce que l'humain est capable de faire/de subir pour sa survie et que le suspens tient jusqu'à la fin.

 

Éprouvant. Captivant. Âmes sensibles s'abstenir.

 

 

Ce roman est donné pour 12 ans mais je ne le conseille pas pour cet âge à cause de passages particulièrement éprouvants (à moins que le môme envisage des études de croc-mort, m'enfin...nana je plaisante, c'est pour détendre l'atmosphère), je table sur les presque adultes et adultes, en fait.

Publié dans Livres "Ado"

Commenter cet article