la voleuse de livres

Publié le par Chez libouli

La voleuse de livres

Pas nouveau, beaucoup commenté déjà, je ne l'avais pas encore lu....

P1110513

 

La narratrice est la mort. C'est en Allemagne, la dernière guerre. Du travail, elle en a...Elle se souvient d'une petite fille et nous relate son histoire, et à travers elle l'histoire de cette guerre, les histoires d'humains pas vraiment humains ou trop humains..Je ne pouvais plus lâcher ce roman...

http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Voleuse_de_livres

 

 

Extrait

 

«Procédons dans l'ordre», dit Hans Hubermann cette nuit-là. Il lava les draps, puis les étendit. «Maintenant, on peut y aller, fit-il en revenant. La classe de minuit peut commencer.»
La poussière dansait dans la lumière jaune.
Liesel était assise sur des draps propres et froids, honteuse et ravie. L'idée qu'elle avait mouillé son lit la taraudait mais, en même temps, elle allait lire. Elle allait lire son livre.
L'excitation s'empara d'elle.
Faisant naître des images d'un génie de la lecture de dix ans.
Si seulement tout était aussi simple !
«Pour être franc, expliqua sans détour Papa, je ne lis pas très bien moi-même.»
Quelle importance, après tout ? C'était peut-être mieux, au contraire. Cela risquerait moins de frustrer la fillette qui, elle, n'en était pas capable.
Néanmoins, au début, quand Hans Hubermann prit le livre et le feuilleta, il n'était pas très à l'aise.
Il vint s'asseoir auprès d'elle sur le lit et s'installa, les jambes pendantes. Il examina de nouveau le livre, puis le posa sur la couverture. «Dis-moi, pourquoi une gentille enfant comme toi veut-elle lire une chose pareille ?»
Liesel haussa de nouveau les épaules. Si l'apprenti fossoyeur avait lu les oeuvres complètes de Goethe ou d'un autre grand écrivain, c'était ce qui se serait trouvé sur son lit maintenant. Elle tenta de l'expliquer. «Eh bien, quand... j'étais assise dans la neige et...» Les mots murmurés glissèrent sur le lit et tombèrent en pluie sur le sol.
Papa sut quoi répondre. Il savait toujours.
Il passa une main ensommeillée dans ses cheveux et déclara : «Promets-moi une chose, Liesel. Si je meurs bientôt, fais en sorte qu'on m'enterre dans les règles de l'art.»

Sérieuse, elle hocha affirmativement la tête.

L'enfant du fantôme : ce livre est un Coup de Coeur

Thème : la guerre, le nazisme, la mort

Ados et adultes

Voir aussi : le garçon en pyjama rayé


P1110537

P1110538

Publié dans Livres

Commenter cet article

Luna 31/03/2011 15:47



C'est un livre que j'avais acheté, sans grand espoir, parce que je n'avais rien à lire... Et je dois dire que ça a été une sacrée et grande surprise !
Que d'émotions !
Je viens d'ailleurs de publier mon avis sur ce livre sur mon blog...

Joli articles, je reviendrais ;)
Bonne continuation !!



Chez libouli 01/04/2011 07:30



Merci Luna !


c'est un peu par hasard aussi (sans le chercher) que je suis tombée aussi sur ce livre (même si j'avais du noter la référence quelquepart après un billet d'un blog)...


au plaisir !