Imprégnation de David Almond

Publié le par Chez libouli

 


Imprégnation

 

Présentation de l'éditeur

 

Un été long et chaud. La campagne sauvage du Nord de l'Angleterre. Un bébé abandonné trouvé dans des ruines. Et la vie de Liam, adolescent épris de liberté, va basculer. Un matin, son pére, écrivain, lui parle du phénomène d'imprégnation... Comme toujours avec le grand David Almond, la magie opère dès les premières lignes. L'histoire envoûtante d'un adolescent confronté à de grandes questions : l'adieu à l'enfance, les ravages de la violence, l'amitié, la tolérance, l'adoption...

 

        

Biographie de l'auteur

 

" J'ai grandi, raconte David Almond, dans une petite ville située au bord d'une rivière, entourée de landes et d'anciens puits de mine. Notre vie était empreinte de mystère et d'événements inattendus. Le lieu et les gens qui y vivaient m'ont beaucoup inspiré pour imaginer mes histoires. J'ai toujours voulu écrire, et si ce n'est pas toujours facile c'est quelquefois un moment rare de magie !" David Almond a d'abord été " postier, vendeur de balais, éditeur et enseignant "! Un beau jour il a quitté son travail, vendu sa maison et a rejoint une communauté d'artistes pour se consacrer entièrement à l'écriture. Il publie des livres aussi bien pour les adultes que pour la jeunesse. C'est avec Skellig, son premier roman pour la jeunesse, qu'il connaît un immense succès. On lui décerne alors la Carnegie Medal en 1998.

 

Mon grain de sel

 

David Almond était déjà un de mes auteurs favoris (Le Sauvage, Skellig, Mon poère est un homme oiseau) et je ne suis pas déçue par cette nouvelle lecture (ados/adultes). Je n'ai pas lâché le bouquin, c'est un récit fort sur la violence   : l'enfance qui s'en va,  l'abandon des enfants, la violence à l'écran...toutes les violences.

 

Vous y lirez

 

- Imaginez ça, nous dit-il. Imaginez le Liberia. Imaginez-moi, pas comme je suis maintenant, mais comme j'étais à l'époque, un enfant, un petit garçon. J'ai à manger; J'ai des parents qui m'aiment, et je suis heureux jusqu'à ce jour-là. Je suis allongé dans l'herbe haute près de la maison familiale. la terre est chaude, et le soleil tape. Je suis allongé là pour me cacher, parce que les soldats sont entrés dans notre village. Nous les redoutions depuis longtemps. Nous étions certains qu'ils viendraient. Nous avions entendu bien des récits sur ce qui arrive quand ils viennent. Nous avons même inventés des jeux, avec mes amis. Nous nous sommes cachés dans les hautes herbes, en brandissant des bâtons comme si c'étaient des fusils. Nous avons imaginé que nous nous battions pour notre village, chassant les soldats. Mais à présent, les soldats sont là, j'ai très peur, et il n'y a aucun moyen de les repousser. Je suis allongé, tremblant, dans l'herbe, tandis que les soldats prennent ma famille, et une autre famille, les emmènent dans les champs. Ils leurs donnent des râteaux et des pelles. Ils pointent leurs armes contre eux : "Creusez vos tombes ! leur ordonnent-ils. Creusez vos tombes !" Et ma père, mon père, mes frères et soeurs creusent leur tombe. Les soldats restent à côté d'eux, en riant et fumant des cigarettes. Puis ils lèvent leur fusiln et ils massacrent ma famille.
[...]
- Je m'appelle Oliver Part. j'ai treize ans. je viens du Liberia. Ma famille a été massacrée. Je me suis enfui. Je ne vous demanderai pas si vous me croyez. peu importe ce que chacun croit. je connais la vérité, j'essaie de la dire, mais la vérité est difficile.

 

L'avis de Ricochet ici

 

D'autres livres : le Sauvage Le sauvageMon père est un homme-oiseau

Publié dans Livres "Ado"

Commenter cet article